-- ROCK SOMBRE GAULOIS AUTHENTIQUE SANS SYNTHÉTISEURS NI CLARINETTES, 100% TERROIR, EXCLUSIVEMENT POUR LES ZÉLÉS --

(¯`·._.·[Béni soit le hardi, pour qu'il soit maître du monde -
Maudit soit l'humble, pour qu'il soit piétiné par les sabots du bouc]·._.·´¯)

(Anton Szandor LaVey)

--- HISTORIQUE ---

ATTENTION ! Cet historique très détaillé sur l’histoire de SEPTICAL MIND
n’intéressera absolument PERSONNE sauf les fans, les proches et les amis.
Il a pour but de rendre hommage aux différents musiciens qui ont participé au projet depuis 1992.

PÉRIODE 1 : LE GROUPE

1992 (XXVII A.S.) – LA GENÈSE

Alexis DECLE (guitare) rencontre Olivier CARTON (basse) et son frère Alexis (guitare, également), dans l’idée de créer un groupe de FAST AND DARK ROCK'N'ROLL ou rock sombre. A l’époque, sur Amiens, le vrai « ROCK SOMBRE» n’existe pas. Aucun groupe ne prétendait pratiquer exactement ce style.
Il y avait bien dans la région un groupe excellent (notamment à leur début), BLOWDEAD ; mais ils étaient issus de l’Oise (et se rapprochait plus du "metal" classique) ce qui laissait envisager le terrain libre pour créer ce  nouveau style à Amiens.
Peu de temps après leur rencontre, Alexis CARTON propose le nom de SEPTICAL MIND (la traduction en français pourrait correspondre à «esprit infecté»). Le groupe cherche un batteur.

[Bien qu'Alexis Carton ait trouvé le nom, la source réélle du projet débutera grâce à l'arrivée d'Olivier Delplace.]


A. DECLE

A. CARTON

Alexis DECLE rencontre Raphaël du groupe BLOODY SPIRIT (groupe de l’Oise de l’époque), qui est prêt à donner un coup de main derrière les toms. Le local de répétition est situé au 48 de la rue Vatable, dans le grenier, très mal insonorisé de l’arrière grand-mère du guitariste-chanteur, mémé Marthe, 93 ans. La légende veut, que lors d’une répétition une personne âgée est décédée dans la maison d’en face, pendant le morceau « Red and Black ». Le style était trouvé : un rock sombre rapide, mélodique, aux tempos changeant sans cesse, avec des sonorités souvent en phrygien mineure (mélancolique) . « Red and Black », « Outland », « Stormed in Faith » furent les premiers morceaux crées par la paire que formaient les deux Alex. Le style est reconnaissable car le nouveau groupe ne se contente pas de plagier SLAYER, KREATOR ou SEPULTURA, il y a déjà une originalité propre, une certaine habilité aux armes de guerre (BC Rich Warlock + Gibson Les Paul customisée). Cela s’explique par le fait que nos deux protagonistes avaient déjà une certaine expérience dans la composition musicale et, bien sûr, une bonne maîtrise de leur instrument.


Plan de morceaux mis sur papier; en haut, ancien nom de « Red and Black ».

Hélas, il se révèle très difficile de trouver un batteur : la motivation commence à baisser. Pour diverses raisons Alexis CARTON et son frère décident de ne plus continuer. Alexis DECLE garde le nom SEPTICAL MIND dans un coin du cerveau, et n’a plus qu’une idée en tête… retrouver un homme rencontré 4 ans auparavant, un guitariste hors-pair…


Fin 1992 (XXVII A.S.) – UN MAÎTRE

Quatre années auparavant, Alexis DECLE avait rencontré par hasard, chez un ami, un guitariste expérimenté dans le domaine musical qui l’intéressait : Olivier DELPLACE (guitariste d’IUD, groupe de thrash hard-core du milieu des années 80, et de NOXIOUS MILK).
Alexis,en sortant du Grand-Wazoo rencontre par hasard Olivier en tenue de soldat, montant la garde derrière les grilles de la caserne de la rue Jules Barni. Après une brève conversation le contact est renoué, Alexis et Olivier décident de reformer SEPTICAL MIND.

Olivier (Olaf) DELPLACE

Mémé Marthe, la fan de thrash-metal
la plus âgée du monde (93 ans).

Alexis (Alex) DECLE
Olivier apporte beaucoup à Alexis dans la manière de jouer, en particulier une technique de main droite qui permet d’effectuer des doubles-croches à des tempos au delà de 208, mais aussi une conception chaotique des morceaux (David Vincent les à vus), et surtout des solos incroyablement mélodique, très orientaux n’appartenant qu’a lui, une technique d’autodidacte, mais sans faille, si bien que toutes les notes semblent couler comme de l’eau de source, (de plus, il faut entendre les harmoniques artificielles…), bref, un talent à décrire dans les manuels. Mais pour que les spectateurs puissent admirer ce talent, il faut faire de la scène. Mais qui dit scène dit batteur… et il se fait toujours attendre. Yannick de BLOWDEAD a bien, à son tour, donné un coup de main, mais ce n’était que temporaire.
Olivier était bien le batteur des TRICES, un groupe rock amiénois de l’époque (et de plus il est multi-instrumentiste (batterie, basse, guitare, xylophone, triangle, etc… )), mais il ne pouvait pas être le guitariste et le batteur de SEPTICAL MIND.
A la rotonde de la faculté, faculté, là où tous les cancres se retrouvent, Alexis rencontre Sébastien Bizet. Quelle joie!  Le batteur est arrivé, enfin nous montrer. Sébastien prend les baguettes fin 1992. Une première démo est enregistré au grenier de la rue Vatable, grâce à Emmanuel Hereau (guitariste des TRICES et après de SHMACKOS), vieil ami d’école d’Alexis.
Prise «live» à la bonne franquette, deux micros sont dans la pièce (stéréo quand même), la basse est rajoutée après la répétition. Une deuxième démo sera enregistré à Cagny chez Manu (Emmanuel), dans des conditions plus propres, peu de temps après.
A l’époque, pas de PC, pas de graveur de CD, le support est la cassette. Pas d’aide financière pour enregistrer dans un studio, c’est la débrouille.

Manu et Olaf

Alex, attente signal

Armes de guerre

Repos, prises terminées

Cagny, les débuts de Manu derrière les consoles.
Des projets de concert se profilent, mais il faut trouver un bassiste.
Ce sera chose faite, après une soirée concert au Grand Wazoo. Rencontre d’Alban, grand artiste peintre et… bassiste. Le courant passe bien, il intègre l’équipe.
La particularité d’Alban était de jouer sur une basse défrettée, ce qui à l’époque ne manquait pas d’étonner, surtout dans ce style de musique.
Après quelques bonnes répétitions, une bonne provision de morceaux, le premier concert est donné au Grand-Wazoo le Jeudi 6 Mai 1993.
[Pour la petite histoire, Olivier et Alexis jouaient également dans le groupe C-TRIK’S (influence SONIC YOUTH) respectivement à la batterie et à la guitare, ainsi que Pascal du Grand-Wazoo à la basse, Fraco à la guitare, et Sandra au chant.]
Soirée test avant le grand plongeon au Golf (ancien café-concert), sur une grande scène.

Alban et Alex

Sebastien (Seb) et Alban. Concentration


SEPTICAL MIND au Golf, prestation réussie


Compilation d’affiches de concert


Le premier « grand concert »


Le groupe CTRIK’S : Pascal, Alexis, Sandra, Olivier, François


Olivier, Batteur d’un soir

Pascal (Grand Wazoo), concentré

Les deux premiers concerts sont réussis, le groupe prend son envol dans la région avec plusieurs dates à son actif, grâce en partie à Philippe Macré manager à l’époque du groupe TRICES. Son association « fréquence underground » était chargé de faire connaître les talents musicaux des groupes amiénois au public. Cela a permis à SEPTICAL MIND de faire une autre grande scène lors de la fête dans la ville, le concert au palais de justice.
A cette même époque, Alexis rencontre Eric Guillaume au Grand-Wazoo. Photographe professionnel, génie de l’argentique, il devient le photographe du groupe. A cette même date à quelques semaines prêt, Alexis rencontre un certain Güss, guitare-hero (technique issue d’Yngwie Malmsteen, compositions épiques) et dessinateur de génie. Entre deux enfants du métal, le courant ne pouvait que passer. S’en suivra une démo studio (parallèle à SEPTICAL MIND) baptisée SLIMY SMASH MEET SEPTICAL MUSIC enregistrée au Vaquette Street Studio avec Manu aux commandes. Güss devient par la même occasion le dessinateur des affiches de concert du groupe et fan de SEPTICAL MIND.


La jaquette SLIMY SMASH

Güss, chanteur d’un jour…

En tombe à la renverse !

Güss, fils du métal

SEPTICAL MIND à Grandvillier

Grandvillier : les photos d’Eric Guillaume. Elles seront mises en peinture par Güss pour une exposition sur le métal.

A la fin de l’année 1993, Alban ne se sent plus motivé pour jouer ce style. De plus, la préparation de sa maîtrise d’arts plastiques l’occupait beaucoup. Un bassiste serait évidemment plus facile à trouver qu’un batteur (un guitariste peut être bassiste, et ça il y en avait), mais il fallait faire vite afin que le groupe ne soit pas coupé dans son élan…
Peu de temps après, par l’intermédiaire d’une copine de faculté, Alexis est mis en relation avec un certain Benoît MORITZ…


Fin 1993 (XXVIII A.S.) - UNE JEUNESSE TALENTUEUSE

Les répétitions du groupe s’effectuaient depuis un certain temps au Grand-Wazoo pour éviter d’avoir d’autres décès sur la conscience… Benoît (Ben) MORITZ habitait dans la région d’Abbeville. Alexis alla le chercher sur les quais de la gare, car, malgré sa maturité, il avait à peine 17 ans.
Le courant passe immédiatement lors de la répétition. Fan de SLAYER et SEPULTURA, Benoît avait trouvé en SEPTICAL MIND un tremplin pour des projets futurs. Le groupe est impressionné par le côté fougueux du jeune arrivant, Benoît connaît la théorie de la musique sur le bout des ongles (Prix de conservatoire) et il amène un sang neuf. Vive la jeunesse (La jeunesse ça prend du temps) !
Dés lors, la petite famille enchaîne un concert au Grand-Wazoo pour roder Benoît, puis d’autres suivront dans la région.


Alex

Olaf

Ben

Seb

1994 (XXIX A.S.) – MUSIQUE, JEUX VIDEO, FESTIVITÉS ET DÉCADENCE

Le groupe parallèle d’Olivier et Alexis s’arrête assez brutalement d’une façon encore assez inexplicable à ce jour. En effet C-TRIK’S avait trouvé son public et les amoureux du Grand-Wazoo furent plus qu’étonnés par cette décision.
Alexis décide alors de faire de Vaquette street le local de répétition de SEPTICAL MIND. C’est à cette époque que le batteur Sébastien loge deux mois chez lui (Vaquette Street), suite à une séparation conjuguale. Sébastien rencontrera plus tard sa future femme lors d’un concert et ira vivre chez elle. Dés lors, comme le groupe répétait le samedi au domicile du guitariste-chanteur, Benoît décide de passer tout les week-end à Vaquette Street.
Mortal Kombat, route du rhum à St-Leu… Avec Man le rasta (David Brun, alias Man), et co-locataire d’Alexis à l’époque) on aime faire la fête. Trop. Et le groupe néglige de penser à de futurs projets. Ce n’est pas tout : des problèmes de relation apparaissent entre les quatre musiciens, sans parler des problèmes conjugaux. Sale temps, donc, pour SEPTICAL MIND qui sombre dans une ambiance de décadence.
De plus le guitariste-chanteur, décide de ne plus chanter pour se concentrer uniquement sur son instrument favori, pour pouvoir être plus à l’aise sur scène. Des amis thrasheurs Ardéchois proposent au groupe de faire une date de concert dans cette région pendant l’été. Le groupe part donc dans le sud. S’ensuit un concert en Ardèche cet été 1994. Pas très réussi. L’ambiance qui régnait dans le groupe explique en partie cet échec, qui motive Alexis pour ne plus chanter et mitrailler en même temps.


Ben (Raiden) contre Alex (Sub-Zero). Gare à la Fatality

Alex (Kitana) contre Ben (Baraka), charme contre griffes.

Concert en Ardèche, ambiance festive (sur la scène, Fred de GHOLES)

Ben MORITZ, Metal Kombat

Olaf, Omaha Bich

Débarquement…

C’est à cette époque qu’Alexis retrouve un ami d’enfance, Thomas Morin. Thomas voulait venir un moment à Amiens et se proposa pour faire le chant dans SEPTICAL MIND. Alexis décida d’accepter en pensant que sa forte personnalité allait re-motiver l’équipe. C’était quitte ou Double. Alexis savait que si Thomas ne faisait pas l’affaire, c’était la fin du groupe.
Après un concert au Grand-Wazoo suivi d’un autre au Blue-Green (moyennement interprétés), des démêlés entre Sébastien et Thomas apparaissent. Après maints rebondissements, Sébastien quitte le groupe définitivement.

Benoît MORITZ avait entre-temps récupéré un Atari ST et un 8 pistes à bande. L’idée fût donc de programmer la batterie en midi avec les sons du Boss ME-5, pour la scène. Alexis et Olivier décidèrent d'écrire toutes les parties batterie des morceaux sur papier, pour que Benoît puisse les rentrer dans l'appareil. Un travail trés pénible pour les 3 musiciens.

Cliquez sur les vignettes pour agrandir : quelques plans de batterie sur papier

S’ensuivit un concert en Normandie avec une batterie électronique, qui ne posait plus de problèmes relationnels. 
Dans le même temps le groupe décide d’enregistrer une méga-démo grâce au matériel de Benoît . 14 titres, la totalité de leur liste. Un projet assez ambitieux, compte tenue des problèmes relationnels entre les quatre membres survivants du groupe. Invité, Alexis CARTON conçut, pour cette démo, trois introductions de morceaux grâce à son synthétiseur analogique.
Malgré tout, la fin arrive, Thomas décide de repartir travailler dans le sud, Benoît se démotive pour SEPTICAL MIND, trop occupé par d’autres projets personnels. Le groupe se meurt, Alexis et Olivier décident d’arrêter.
La méga-démo demeure inachevée. En la fin de cet été 1995, c’est la fin de SEPTICAL MIND (XXX A.S.).


Man contre Ben (SS2)

------------------ DEADLY FUTURE ------------------


La carte JAMMA Ghosts’n Goblins


Ghosts’n Goblins (arcade)

SEPTICAL MIND’s Death

 

PERIODE 2 : LES PROJETS STUDIO

1996 (XXXI A.S.) – EMBRYON RESTANT

Malgré la séparation, les membres de SEPTICAL MIND conservèrent d’excellents rapports amicaux. De plus la vie professionnelle est sentimentale de chacun était au beau fixe. Mais demeurait une sensation d’inachevé. Elle hantait littéralement le cerveau d’Alexis DECLE. Cette fameuse méga-démo non terminée, quel gâchis ! Il ne restait que quelques solos à faire, quelques acoustiques et surtout le chant.
Début 1996 Alexis décide d’aller rechercher les bandes chez Benoît pour terminer ce projet. Ce fût fait mi-1996 grâce à Serge Bouc (du groupe NECTAR qui tourne dans la région depuis 2002), grâce aussi à Manu Hereau. Alexis enregistra les parties chant et les acoustiques restantes, Olivier termina ses solos. Cette méga-démo n’était pas en vente. Terminée, elle illustrait la vie d’un groupe qui pendant quatre année avait vécu grâce à la composition de ses 14 morceaux.
De plus c’était l’époque ou on commençait à trouver les premiers graveurs de CD, très onéreux cependant (4900 frs pour un graveur en 2X, 120 frs le CD-vierge !).
Le titre de cette démo mise sur CD, «Crusader No Remorse» (croisière sans regret) marque la fin (enfin achevée !) de SEPTICAL MIND. Soulagement et délivrance pour les membres du groupe. Mais les démons de la composition ne l’entendaient pas de cette oreille…

  La fameuse « mégademo ». 14 titres, elle sera re-masterisée en 2002 pour les 10 ansDe SEPTICAL MIND.


1997 (XXXII A.S.) – RÉSURRECTION

Durant l’année 1996, Alexis continua à composer des morceaux. Un, deux, trois… pourquoi pas d’autres, et pourquoi ne pas demander à Olivier d’en composer également de son côté ? Olivier avait formé un groupe de Grind-Core, DESCAMISADOS (le nom se changea plus tard en DSK, mais ceci est une autre histoire).
Olivier accepte de composer des morceaux de son côté. Les deux amis musiciens décidèrent de faire un CD studio de SEPTICAL MIND. Ce projet se transforma en invitation pour quelques seize musiciens, à venir enregistrer des solos de guitare. Parmi eux, Alexis CARTON, Benoît MORITZ et Güss bien sûr !
C’est à cette même époque qu’Alexis DECLE rencontre une personnalité au charisme étonnant : Wilfrid AGRAIN. Lui aussi vient du rock-métal, ce qui aura une importance considérable pour les années à venir. Pour en revenir au projet, baptisé SEPTICAL MIND 2 « Equation », 14 morceaux s’enchaînent (7 compositions d’Alexis, 7 d’Olivier) pour faire un clin d’œil à l’époque de l’achèvement de « Crusader No Remorse ».
Tout fût enregistré durant l’année 1997 à Vaquette Street Studio, mais pas chez Alexis. En effet Manu Hereau habitait également Vaquette Street (Pas au même numéro cependant) car il avait été contraint de déménager quand son groupe TRICES a splitté (autre histoire également).
Fin 1997 SEPTICAL MIND 2 « Equation » est terminé, les nombreux musiciens y ayant participé se sont vu offrir le CD + une bonne soirée !
Début 1998 Alexis se voit contraint de déménager de Vaquette Street. Une autre époque va commencer pour SEPTICAL MIND.


Le projet SM2 « Equation » ; de même que « Crusader no remorse » bénéficiera aussi
d’une re-masterisation en 2002.  La jaquette est créée par Richard Dufetelle.



Liste intégrale des musiciens ayant participé au projet SM2
: Alexis DECLE – Olivier DELPLACE – Benoît MORITZ – Alexis CARTON –
Emmanuel Hereau – Gauthier Fauquembergue – Güss – Joël Rose – Thierry Riquez – Wilfrid AGRAIN – Alain Caumartin –
Florent Elter – Christian Roche – Marc Lamidel – Stéphane Souterrand – Philippe Aulié – J. Joron.

1999 (XXXIV A.S.) – UN HOMME VENU DE L’EST

Durant l’année 1998 dans son nouvel appartement, Alexis est toujours envoûté par les démons de la composition. Difficile d’arrêter le cerveau quand les idées prennent forme.
Début 1999 il à l’idée de préparer un nouveau projet, baptisé tout simplement SM3 (SEPTICAL MIND 3) avec son premier guitariste Alexis CARTON, ainsi qu’Olivier DELPLACE et Wilfrid AGRAIN (celui-ci avait habité en Allemagne durant sept années et avait été guitariste de GRAF et de ORTH). Wilfrid avait impressionnée Alexis DECLE avec son jeu de guitare. En effet, il sortait de son instrument des mélodies épiques et très « heroic fantasy » ce qui changeait avec le style d’Olivier, et le mélange des deux ne pouvait faire alors, qu’une symbiose mélodique très intéressante. De plus il exécutait le « sweeping » avec une précision diabolique. Dés lors, le morceau d'ouverture sera baptisé LIVING PAST et sera pourvu d'une introduction exotique !
L’enregistrement commença sur un multi-piste numérique (prêté par un ami) chez Alexis DECLE, rue de Noyon. Le projet mettra un an et demi à aboutir mais sans Alexis CARTON qui dut les quitter en route. En effet, c’était une époque ou des changement fréquents bouleversaient la vie des uns et des autres. Du projet initial qui s’appuyait sur quatre personnes, il n’en resta que deux à l’arrivée : Alexis et Wilfrid. Olivier n’a pas composé de morceaux, mais a enregistré ses solos sur les 9 morceaux que compose l’album, terminé lors de l’été 2000. Notons au passage un morceau offert par Emmanuel Hereau : INCREASED.
L’accouchement de SEPTICAL MIND 3 « Life Expansion » fût difficile. Tant dans la durée que la difficulté à trouver des moments de liberté à consacrer à la composition et à l’enregistrement lors de sa conception. Cependant la critique fut bonne et parvint aux oreilles des musiciens. SM3 était l’aboutissement de SEPTICAL MIND. Le morceau OVERCLOCKED marque cette rage mélodique et termine le projet.

2001 (XXXVI A.S.) – RÈGLEMENT DE COMPTE


Alexis compose SM4. Seul et enregistré avec son ordinateur qui fait aujourd’hui le travail d’un multi-piste numérique, il compose 9 morceaux. Le couple hors-pair que forme ses amis guitariste Olivier et Wilfrid, accepte de lui composer des solos. Comme bassiste, il contacte Philippe Elter. Philippe enseigne la basse et la musique. Il jouera quatre morceaux sur le projet. C’est alors qu’un autre génie arrive dans le projet SM4, il s’agit de Laurent HERBET. Jeune prodige de la guitare, il apporte à SM4 une tornade de notes d’une perfection rarement égalée. Ne parlons pas de spectacle, mais sachez qu’il faut l’avoir vu jouer pour comprendre. LOVE TURNS TO HATE et ANXIETY.


Laurent HERBET
Une révélation.

SM4 : les femmes n’ont plus besoin de nous

Alexis DECLE
vous présente ses maîtresses…

SEPTICAL MIND 4 « Amazon » sort en Août 2002 (XXXVII A.S.). L’album est très violent, la voix est plus en avant ; le résultat reflète une certaine haine, conséquence d’une relation antérieure mal cicatrisée… Tant et si bien, que certains croient qu’Alexis DECLE est devenu misogyne.
« C’est faux ! » se défend-il. « J’aime les femmes ! Mais il y a eu ces derniers temps un vrai changement de mentalité du sexe opposé, et il faut que les hommes s’habituent et acceptent, à corps plus ou moins défendant, ces évolutions! » explique t-il. « Cette nouvelle période fera encore de nombreux malheureux dans les années à venir, » prophétise-t-il… « jusqu'à un prochain ré-équilibrage entre les 2 sexes ». Un nouveau morceau va naître a cause de cette "prophétie": FROM CHARYBDE TO SCYLLA. Il marquera l'introduction du 4ème projet.

La haine décline ; Alexis a créé, avec le support technique de Guillaume Luszack (a.k.a. GuiX), le site septicalmind.com, baptisé « projet SM5 ».

Pour SEPTICAL MIND 6, il a l’idée de composer un nouvel opus, avec des mélodies issus de jeux vidéos. C’est chose faite. L’album intitulé « Angels Shine / Fallen Angel » sort en Décembre 2004 (XXXIX A.S.).


On peut reconnaître les mélodies suivantes, à condition bien sûr de connaître les jeux !
- « Aztec Challenge », par Paul Norman, jeu vidéo du début des années 80 sur Commodore 64 dans « Living Cursed ».
- « Xevious », jeu d’arcade d’Atari dans le morceau « Social Slavery ».
- « Apidya », par Chris Huelsbeck sorti sur Amiga dans « Limited Pleasure »
- « Katakis », par Chris Huelsbeck également, sorti sur Commodore 64 dans « Soul Eater ».
- « Gaiares », shoot them up sorti sur Megadrive, auteur inconnu, ma foi, c’est sur, c’est un japonais ! A la fin de « Soul Eater » et « Eternal Sweet ».
Le dernier morceau de l’album est une reprise d’un morceau de SM2 « Escape from Beyond ». C’est justement celui-ci qui bénéficie d’un lifting !

Olivier Delplace et Wilfrid Agrain ont bien sûr participés à la conception de solos de guitares pour le nouvel Opus. Alexis a invité également un certain Nicklaus, un musicien hors-pair. D’ailleurs ce professeur de guitare est aussi excellent batteur. Il faut écouter le groupe VAKARM pour comprendre.
On notera aussi le retour dans SEPTICAL MIND de Benoît Moritz, mais à la guitare cette fois. Il fera deux solos sur le projet.
Pour finir, une petite signature de la part de Benoît Agrain (le petit frère de Wilfrid), qui a offert un solo à Alexis.
Pour la petite histoire, sachez qu’Olivier, Nicklaus et Benoît font partie du groupe VAKARM. Voici l’adresse et allez y faire un tour : http://vakarmweb.free.fr

Le morceau « Angels Shine » (instrumental) dans le nouvel album, considéré par beaucoup comme le meilleur (qui n’aiment pas forcément le metal !), a fait l’objet d’une convoitise. En effet, Alexis ne dispose pas entièrement de tout les droits sur ce morceau car il l’a vendu à un ami pour animer son site internet. Voir dans la rubrique "Téléchargements".


Nicolas Minier is Jack Nicklaus

Benoît Agrain is Benzebuth

Benoît Moritz is Majax


-- SM7 - Le "RED AND BLACK" été 2006 (XLI A.S.) --

"Je plonge mon index dans le sang pâle de votre rédempteur impuissant et fou, et j'écris ceci sur son front déchiré d'épines : le VÉRITABLE prince du mal - le roi des esclaves !"

-- SM8 - Le "INFERNAL DELIGHTS" automne 2007 (XLII A.S.) --

"L'homme ne doit plus être sauvé par sa propre négation. Et l'on saura que le monde de la chair et de la vie est la meilleur préparation pour tous les délices éternels !"

-- SM9 - Le "MYSTICAL FACTORY" été 2013 (XLVIII A.S.) --

"MYSTICAL FACTORY LIVES !!!"


 

Alexis Dècle

alexisdecle@septicalmind.com


ACCUEIL